Les Palmes Académiques

Les Palmes Académiques : Grade de Chevalier

Le Vendredi 15 Mai 2009

A ma grande surprise, à mon grand étonnement, en toute incompréhension, j’ai reçu durant les vacances de Toussaint 2008 les félicitations de Monsieur le Directeur Diocésain et de Monsieur l’Inspecteur d’Académie pour ma nomination comme Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques pour mon engagement dans l’Enseignement Catholique local, diocésain et régional, pour mon dévouement à la cause du savoir et de la culture, des progrès des Sciences et de l’Education ; le tout figé par décret ministériel du 8 Octobre 2008.

Monsieur le Directeur Diocésain, je vous remercie pour votre délicate attention et comprends vos remerciements comme des encouragements à demeurer encore, encore un peu, encore un peu longtemps peut-être, à la direction de l’Institution Frémont.

Puisque ces Palmes Académiques me sont conférées en tant que Directeur de l’Institution Frémont, je veux les partager avec tous les membres de notre Communauté Educative (Schola de la Basilique Sainte Thérèse qui est soutien spirituel par l’harmonie symphonique de ses voix lors des répétitions hebdomadaires), collègues directeurs, personnels d’Enseignement, d’Administration, d’Education, de Service, d’Animation en Pastorale Chrétienne, les associations propriétaires et gestionnaires, les parents d’élèves, les élèves, les autorités municipales, administratives et religieuses, ma famille dont ma chère maman ici présente, mes frères et sœurs dont mon frère Georges, mes enfants et en bouquet final, mon épouse !

Les Palmes Académiques, Qu’est-ce à dire ?

Me voici adressé, professeur de lettres classiques, à Académos, héros Athénien et à Platon qui fonda l’Ecole Philosophique – Académie – réputée pour son Education intellectuelle à la pensée libérée, au maître Socrate et à son art d’accoucher les esprits. Toujours dans l’antiquité, la palme est signe de victoire et de célébration des hauts faits militaires et sportifs pour les immortaliser.

Palmes ? Palmes Académiques ; Palmes ? Palmes Bibliques ; Qu’est-ce à dire ?

Dans l’Ancien Testament, le palmier est signe de Justice : « le Juste poussera comme un palmier… » il est aussi signe de Beauté : « Que tu es belle… ô amour, ô délices, tu ressembles à un palmier » s’exclame le Bien-Aimé à sa Bien-Aimée.

Dans le Nouveau Testament, le palmier est symbole de victoire sur la mort ; les rameaux, buis, palmes, lauriers, oliviers, préfigurent la victoire du Christ sur la mort : « Je suis la Résurrection » dit, de son vivant, le Christ. Ces végétaux demeureront toujours verts, d’un vert renouvelé.

Ainsi le Palmier est-il un arbre nouveau de palmes nouvelles et de vies nouvelles en Intelligence, Justice et Beauté…

C’est à ce titre que je dédie ces palmes Académiques à Monsieur l’Abbé Georges YGOUF, qui, pendant quarante ans, en cette Institution, fut un prêtre accompagnateur au plan intellectuel et spirituel, philosophique et théologique, un savant qui luttait contre la sainte ignorance ; pour lequel il ne peut y avoir de religion sans culture au risque de rendre Dieu absent et d’y substituer son propre imaginaire.

Le Père Georges YGOUF, en amant de la liberté intérieure, parlait du Christ Ressuscité, expliquait que le but de notre vie d’homme en vérité nous est rendu accessible par le Christ Ressuscité qui a vécu sa vie d’homme en vérité ; Le Père Georges YGOUF nous expliquait encore que la foi des Chrétiens, c’est la Résurrection du Christ ; que la vérité de la Résurrection du Christ, c’est la Résurrection des Chrétiens ; Si nous ne ressuscitons pas de notre vivant en son Vivant, alors le Christ n’est pas ressuscité.

Ainsi le Père Georges YGOUF, de la race des hommes et de la race de Dieu., fut un homme d’Esprit, de Transformation, de Résurrection, né à la vie d’en bas, enfanté et ressuscité à la vie d’en haut.

A vous Père YGOUF, reconnaissance infinie pour votre Education à la Résurrection.

Chers Amis, soyons toujours et partout les uns pour les autres, par une foi nourrie de Charité, des êtres de Résurrection… dans le Christ Ressuscité… !

Jean-Marie CŒURET

 

Les Palmes Académiques : Grade de d'Officier

Le Jeudi 5 Mars 2015

Père Evêque, vous voici Pasteur en visite des Communautés Educatives des Institutions Frémont et Les Rosiers – La Providence dont vous m’avez confié la mission d’Education de la jeunesse, de la valorisation de ses talents et de son adhésion à la liberté intérieure jusqu’au mystère divin. Soyez vivement remercié pour votre visite pastorale.

Monsieur le Président d’Ogec Notre Dame – Frémont – Les Rosiers, Madame la Sous-Préfete, Monsieur le Maire, Chers Amis, à ma grande surprise, à mon grand étonnement, en toute incompréhension, j’ai reçu, durant les vacances de Toussaint 2014, les félicitations de Monsieur le Directeur Diocésain et de Monsieur l’Inspecteur d’Académie pour ma nomination au grade d’officier dans l’ordre des Palmes Académiques, pour mon engagement dans l’enseignement catholique, local, diocésain et régional, pour mon dévouement à la cause du savoir et de la culture, des progrès des sciences et de l’éducation, de mon engagement au service de la jeunesse.

Monsieur le Directeur Diocésain, je vous remercie pour votre délicate attention et comprends vos encouragements à demeurer proche collaborateur ; ironie des rendez-vous de l’Histoire, tous deux sommes anciens élèves, héritiers complices de la tradition culturelle, spirituelle et éducative de nos maîtres communs en cette Institution Frémont.

Puisque ces palmes me sont conférées en tant que Directeur de l’Institution Frémont et de l’Institution Les Rosiers – la Providence, je veux les partager avec tous les membres de nos Communautés Educatives, Collègue directeur, Adjointe de Direction, personnels d’enseignement, d’administration, d’éducation et de service, d’animation en pastorale chrétienne, les associations propriétaires et gestionnaire, les parents d’élèves, les autorités municipales, administratives et religieuses, les élèves et tout spécialement l’équipe garçon junior victorieuse en finale académique de volley-ball, ma famille, Georges mon frère, mes enfants – mes petits-enfants et en bouquet final, mon épouse !

Palmes Académiques, qu’est-ce à dire ?

Les palmes académiques sont les branches charpentières et fructifères de deux magnifiques palmiers, palmiers remarquables, profondément enracinés dans le territoire augeron et lexovien, dans le territoire éducatif et religieux de l’Institution Frémont et de l’Institution Les Rosiers – la Providence.

Palmier remarquable, je dédie ces palmes à Mr l’Abbé Jean-Baptiste Frémont, à ses successeurs et collaborateurs, prêtres-supérieurs, prêtres professeurs, éducateurs et accompagnateurs. Ces palmes dédiées, je les dédicace au tout premier directeur laïc, Mr Henry Demay, qui en 1981, dans des conditions impossibles, accepte la direction de l’établissement, sans statut juridique, sans protection véritable, sans décharge de cours, avec l’immense mission de faire fructifier l’Institution, dans l’audace d’entreprendre et de persévérer, riche personnalité au contact duquel, j’ai toujours appris, et encore, par-delà la mort.

Palmier remarquable, je dédie ces palmes à Mesdames Jeanne-Françoise et Marie-Thérèse Jouen, dames fondatrices de la congrégation des religieuses de la Providence et à leurs successeurs mères supérieures, religieuses enseignantes et soignantes, éducatrices et accompagnatrices. Ces palmes dédiées, je les dédicace à son tout premier directeur laïc, Mme Anne-Marie Rivière, qui en Décembre 1979, dans des conditions tragiques, soit la mort accidentelle de trois religieuses dont Sœur Gérard, directrice, accepte la direction de l’Etablissement, dans la totale et parfaite abnégation de sa vie personnelle et familiale, sans statut juridique, sans protection véritable, dans décharge de cours, dans l’audace d’entreprendre et de persévérer.

Les deux palmeraies, Les Rosiers et Frémont, toujours en croissance, se réunissent, depuis le 1er Septembre 2014, pour de nouvelles fructifications, celles envisagées par Victor Hugo : « ouvrons des écoles, fermons des prisons » ; ouvrir l’Ecole, c’est ouvrir l’élève à son existence rationnelle et sensible, c’est l’aider à quitter sa prison intérieure pour la valorisation de ses talents.

Palmes ? Palmes Académiques – Palme ? Palmes bibliques, qu’est-ce à dire ?

Père Evêque, le Dimanche 29 Mars, vous inviterez les Chrétiens et les Catéchumènes futurs baptisés, Palmes à la main, à quitter la Jérusalem terrestre pour entrer dans le mystère mort et résurrection du Christ, dans la Jérusalem céleste ; l’homme, fruit de la palme, se détache de son support pour entrer au pressoir de l’Amour, Palmier en son Cœur, le Christ.

Père Evêque, puissent vos vœux de bonne et sainte année 2015 s’accomplir un tant soit peu, ce soir ; Puisse Lisieux filer sa tapisserie de Bayeux, tapisserie humaine en pépinière de palmeraie… Enfin, Nous voici parvenus à l’objectif final de cette cérémonie de promotion au grade d’officier dans les Palmes Académiques, le verre de l’Amitié.

Buvons, buvons encore une fois à l’Amitié, l’Amour, la Fraternité, la Joie.

Jean-Marie CŒURET

 

 

Plus dans cette catégorie : « Historique Projet Educatif »

Institution Frémont
Lycée d'Enseignement Général sous Contrat d'Association avec l'Etat
Internat Garçons & Filles
12, rue Paul Banaston 14100 Lisieux
Téléphone : 02.31.48.58.10 - Fax : 02.31.31.49.37